Accueil > Documents non rubriqués

La charte du bénévole

Temps de lecture : 7 minutes
La charte du bénévole

Nos écoles font souvent appel au bénévolat. Et si nous établissions une charte pour cadrer l’action du bénévole ?

Dans le cadre de la vie associative, un cadre est fourni. Ce n’est pas aussi simple lorsque nous faisons appel à des parents ou autres retraités pour intervenir auprès des élèves. Aussi pour éviter des malentendus, sources de difficultés voire de conflits, il importe de définir les engagements réciproques de l’école et du bénévole, de fournir des repères et ainsi de permettre à chaque bénévole d’être reconnu dans son investissement pour les élèves.
Pour concrétiser cela, le chef d’établissement pourra mettre en place une charte qu’il remettra au bénévole à l’issue de l’entretien de lancement de la coopération avec lui ;

Voici quelques éléments que pourrait contenir cette charte, à charge à chaque école de l’adapter à sa situation et aux activités engagées avec le bénévole.
1- Remettre au bénévole le projet de l’école, le règlement intérieur et si son intervention se limite à une classe les règles de vie de cette classe. Lors de la rencontre préalable à la mise en route du partenariat avec le bénévole, on lui apportera toutes informations utiles sur le fonctionnement de l’école et en particulier sur les aspects relevant de la sécurité. (Attention à ne pas trop vite penser que le parent acceptant de vous aider bénévolement connaît tous les rouages de l’école sous prétexte que son enfant fréquente l’école)
2- Fournir la charte définissant les conditions dans lesquelles la mission du bénévole va s’effectuer dans l’école, dans la classe. Il ne s’agit pas d’un contrat de travail tel qu’établi avec un intervenant rémunéré par l’école mais d’un texte support définissant les relations qui s’établissent d’un commun accord entre l’école et ce bénévole.

Cette charte précisera les aspects suivants :
- L’école s’engage vis-à-vis du bénévole à :
. l’informer sur la vie de l’école, sur la sécurité (voir ci-dessus) ;
. l’accueillir et l’aider à intégrer la vie de l’école ou de telle classe en précisant en particulier la responsabilité du maître titulaire de la classe et les conséquences pratiques pour mener à bien ensemble les activités prévues ;
. définir clairement les responsabilités et la mission attendue du bénévole (avoir le souci de lui confier des activités qui respectent ses compétences) ;
. préciser la formation qui lui sera proposée chaque fois que nécessaire pour qu’il puisse assurer la mission dans laquelle il a accepté librement de s’investir ;
. indiquer la manière dont l’école a pris toutes précautions nécessaires quant à la couverture « assurances » (voir le document assurances et bénévoles) ;
. s’il y a lieu, préciser aussi les conditions de remboursement de frais engagés.

- Le bénévole s’engage à :
. fournir toutes informations demandées par le chef d’établissement habilité à donner l’agrément pour toute personne intervenant dans son établissement (exemple : le parent bénévole qui accompagne les enfants dans la piscine et qui doit répondre aux exigences de cette activité) ;
. accepter et respecter l’organisation, le fonctionnement, le règlement de l’école en particulier pour tout ce qui concerne l’encadrement, la sécurité ;
. mener à bien les tâches définies d’un commun accord selon les horaires et les disponibilités choisies conjointement ;
. accepter la collaboration avec les autres personnes et en particulier l’enseignant titulaire de la classe ;
. accepter la préparation nécessaire aux tâches à réaliser (les temps de concertation nécessaires avec l’enseignant) et suivre les actions de formation qui auraient été arrêtées conjointement ;
. respecter les convictions et les opinions de chacun ;
. se conformer aux règles de discrétion et de confidentialité dans l’exercice de sa fonction de bénévole

Enfin la charte précisera que l’école se réserve le droit d’interrompre l’activité et les missions du bénévole si les activités ne s’inscrivent plus dans le projet de l’école ou qu’il y a non-respect des principes posés par la charte (exemple : le non-respect de la confidentialité).