Accueil > Documents non rubriqués

Liaison école-collège : le programme de sciences

Temps de lecture : 4 minutes

Jusqu’où ne pas aller trop loin en cycle trois ? De nombreux enseignants de collège, et notamment dans le domaine des sciences, s’étonnent que certaines notions complexes de leurs programmes aient déjà été abordées en primaire. Qu’en penser ?

La lecture comparée des programmes invite à la réflexion et à la modestie.
Ainsi, concernant le domaine des Sciences de la Vie et de Terre, le socle ambitionne de permettre aux élèves de connaître les caractéristiques du vivant :
- Unité d’organisation et biodiversité
- Modalités de la reproduction, du développement et du fonctionnement des organismes vivants
- Unité du vivant (ADN) et évolution des espèces

En classe de sixième, le programme est organisé en trois parties :
• Caractéristiques de l’environnement proche et répartition des êtres vivants (10%)
• Le peuplement d’un milieu (30%)
• Origine de la matière des êtres vivants (25%)
• Des pratiques au service de l’alimentation humaine (20%)
• Partie transversale : diversité, parentés et unité des êtres vivants (15%)

Trois parties en cinquième :
• Respiration et occupation des milieux de vie (15%)
• Fonctionnement de l’organisme et besoin en énergie (45%)
• Géologie externe : évolution des paysages (40%)

Quatre parties en quatrième :
• Activité interne du globe terrestre (40%)
• Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux (10%)
• Transmission de la vie chez l’Homme (25%)
• Relations au sein de l’organisme (25%)

Quatre parties en troisième :
• Diversité et unité des êtres humains (30%)
• Évolution des êtres vivants et histoire de la Terre (20%)
• Risque infectieux et protection de l'organisme (25%)
• Responsabilité humaine en matière de santé et d’environnement (25%)

Il apparaît, à la lecture de ces instructions, que les notions abordées en primaire le seront également au collège…
Quand les programmes de cycle trois proposent "Première approche des fonctions de nutrition : digestion, respiration et circulation sanguine" , s’agit-il d’aborder les échanges avec le sang : "Les organes y prélèvent des nutriments et du dioxygène ; ils y rejettent des déchets dont le dioxyde de carbone", niveau de formulation attendu en fin de cinquième ?
En fin de quatrième : "La reproduction sexuée animale comme végétale comporte l’union d’une cellule reproductrice mâle et d’une cellule reproductrice femelle" …quand les programmes de premier degré invitent à s’intéresser aux modes de reproductions des êtres vivants.
Alors, jusqu’où ne pas aller trop loin ? N’y aurait-il pas à prendre du temps entre collègues pour une lecture croisée des programmes, afin de déterminer ensemble les pré-requis qui permettraient aux élèves de donner du sens aux apports du collège ?
De quelles connaissances les élèves ont-ils besoin ? N’aurait-t-on pas tendance à évacuer un peu rapidement le travail sur les représentations des élèves et les obstacles à l’apprentissage au profit de la transmission de savoirs peu performants ?
Voir à ce propos le dossier : De la leçon de choses aux démarches d'investigations.